Le Musée des Zibrides


Installation et Mise en scène

10848666_10207985178448998_4883227545516267775_o.jpg


05/12/2015
0 Poster un commentaire

Installation et Mise en scène


05/12/2015
0 Poster un commentaire

Installation ponctuelle et mise en scène, adaptée à tous types d'évènements culturels

 

 12088574_1008792082474370_5212402899958665861_n.jpg     https://static.blog4ever.com/2015/11/811433/artfichier_811433_5326567_201512052313471.jpg      P1070502.JPG
                            

                                       

              


          


03/12/2015
0 Poster un commentaire

Récupératrice et assembleuse

 IMG_5337.JPG IMG_5337.JPG  IMG_5337.JPG IMG_5337.JPG IMG_5337.JPG IMG_5337.JPG IMG_5337.JPG IMG_5337.JPG  green-arrow-on-black-background-vector_119316304.jpg

 L'Art-Récup', la récupération d’objets qu'un artiste va combiner pour en faire des œuvres d'art,est une technique récente, apparue dans l'orbe de notre société actuelle,

profitant de son laisser-aller de surconsommation et de gaspillage.

Des œuvres, donc, faites de matériaux de récupération, puisés dans les reliefs d’un passé industriel quasi-disparu mais auquel ils donnent à nouveau vie ; où se mêlent le fer, le bois, le verre,

et tous autres matériaux qu'une imagination hors-normes fait s’entremêler pour mieux surprendre le regard du visiteur.

Dès lors, chacun peut mesurer le chemin parcouru depuis Marcel Duchamp qui fut l'un des premiers à récupérer pour ses "Ready-made" !

Et surtout, être reconnaissant envers les malades mentaux qui, depuis nul ne sait quelle nuit des temps, ont créé de petites merveilles en bois, papier, mie de pain…

tous matériaux qu'ils découvraient derrière les murs de leurs asiles !

Bien que l'Art-Récup' soit devenu un art populaire, il va de soi que chaque artiste acquiert sa spécificité : untel fabriquera des machines ; un autre, des animaux ;un autre encore des personnages…

Pour ce faire, les pièces détournées de leur fonction primitive sont intégrées dans la sculpture, non pour recréer l'objet préexistant,mais pour créer une vérité nouvelle, originale et personnelle.

 

   Ainsi, Laurence CAPPELLETTO a-t-elle choisi un mélange d'humains animaliers, et d'animaux humanoïdes !

   Donnant de ces êtres qu'elle appelle des "Zibrides", des images qui, au premier regard, peuvent parfois sembler communes mais,

   au fil des années,  elle a si bien su voir les choses habituelles avec un œil neuf, poser un autre regard sur elles, donner au réel

   une autre saveur, entrevoir d'autres possibles que, finalement, ses œuvres se révèlent complexes, profondes, chargées de sens et d'humanité.

   faut dire que cette artiste sait aussi à la perfection mettre en scène ses personnages, créatures mi-humaines, mi-fantasmagoriques.

   En entrant dans son "espace" on a la sensation de pénétrer dans des coulisses de théâtre, ou dans quelque salle de collection

   animée par un savant fou !

   Mais les œuvres de Laurence cappelletto vont beaucoup plus loin : par une sorte de conscience, de philosophie très personnelle,

   la mort est omniprésente, parfois effrayante mais la plupart du temps, elle se présente sous l'aspect de beautés féticheuses, primitives.

   Ainsi, tour à tour ludique, humoristique, serein ou dramatique, raisonnable ou d’un imaginaire débridé,

   l'ensemble de cette oeuvre est éminemment grave, imaginatif et insolite…

   Mêlant esthétisme et originalité où vaillamment se défend la vie. Où les matériaux sont transcendés. Où la poésie jaillit de partout.

   Confirmant par les conjonctions esthétiques de ces éléments disparates, qu’elle possède une grande maîtrise de l’infime détail,

   un grand savoir-faire, une puissance et une sobriété remarquables ; qu’elle est en somme une archéologue talentueuse

   dont les vestiges ne sont encore que partiellement découverts ! 

 

                                   Jeanine Rivais

CE TEXTE A ETE ECRIT EN NOVEMBRE 2015, SUITE A LA VIe BIENNALE HORS-LES-NORMES DE LYON.

_Z8N4686©JPBouron.jpg


03/12/2015
0 Poster un commentaire